Développement opérationnel d' »Integre Trans » en 2022 – l’objectif est d’atteindre une croissance des revenus de 50%. | Integre Trans
septembre 29th, 2022

Développement opérationnel d' »Integre Trans » en 2022 – l’objectif est d’atteindre une croissance des revenus de 50%.

Cette année, la croissance a été induite par la décision d’augmenter la flotte de camions et de réaliser plus de prestations en interne. Cependant, les possibilités très limitées de recrutement de chauffeurs de pays tiers restent le plus gros problème. En évaluant les résultats obtenus cette année, nous prévoyons de maintenir le taux de croissance de 50 % et, en termes de pourcentage, le niveau actuel de rentabilité qui y est associé.

Žana Kel, président et fondateur de l’entreprise, explique que la croissance des revenus et de la rentabilité a été principalement déterminée par l’augmentation de la flotte de camions de la société, qui s’est enrichie de 300 unités. Cela a permis à l’entreprise de réaliser elle-même davantage de services de transport, au lieu de les confier à d’autres transporteurs, comme le faisaient auparavant ses transitaires. Aujourd’hui, nous gérons une flotte de 800 camions propres.

Les bouleversements géopolitiques et la guerre de la Russie en Ukraine n’affecteront pas de manière significative les activités et les résultats financiers de notre entreprise. En effet, tous nos clients et fournisseurs se trouvent en Europe occidentale et les services de transport ne sont effectués que sur le territoire de l’Europe occidentale et du Royaume-Uni.

Le nombre d’employés de l’entreprise augmente en même temps que l’ampleur des activités. Aujourd’hui, l’entreprise emploie 1 300 personnes. La croissance de l’entreprise, selon son dirigeant, a été accompagnée ces dernières années par le recrutement de nouveaux chauffeurs. Toutefois, le nombre d’employés de bureau augmente en même temps que le nombre de conducteurs.

 

Le développement rapide de l’entreprise suscite aussi de nombreux défis

Le recrutement de chauffeurs est actuellement le plus grand défi. C’est un problème assez important, tant en Lituanie qu’en Pologne. « Le principal problème réside dans le fait que les documents ne sont pas délivrés aux citoyens des pays dans lesquels nous recrutons principalement des conducteurs, par exemple aux Biélorusses. C’est un obstacle bien plus important qu’un nombre limité de quotas en Lituanie », – dit Žana Kel.

Les secteurs manufacturiers sont également confrontés à un certain nombre de défis : non seulement les fabricants de tracteurs routiers et de semi-remorques, mais aussi les documents délivrés aux conducteurs accusent un retard. Les fabricants de tracteurs routiers et de semi-remorques ne sont pas les seuls à être en retard, on constate également un retard dans l’émission des documents délivrés aux conducteurs. Nous élargissons donc la base de fournisseurs et choisissons des camions de différents fabricants. Nous avons des camions DAF, Mercedes, Iveco et 10 camions Scania fonctionnant au gaz liquéfié. Pour l’instant, nous achetons des véhicules qui sont disponibles sur le marché et lorsque les délais de livraison conviennent à nos besoins.

Appelez-nous